Le mot du président

C’est fort de son enracinement dans chacune des communes historiques que le Centre Communal de Terres-de-Caux s’est installée le 31 mars 2017 avec ses 8 membres élus et ses 8 représentants d’association œuvrant dans le social. La Commune Nouvelle de Terres-de-Caux dispose ainsi de son Etablissement en charge des affaires sociales sur son territoire en instituant le CCAS de Terres-de-Caux. Il est l’outil social de la Commune.

Nous organisons les actions du CCAS selon trois grands principes : le principe d’égalité des concitoyens, la cohérence avec les dispositifs de droit commun et la lutte contre la précarité.

INFORMATIONS PRATIQUES

Le CCAS de Terres-de-Caux est ouvert au public sur les horaires d’ouverture de la Mairie de la commune déléguée de Fauville-en-Caux :

Horaire d'ouverture

Lundi :
9 h 00 Ă  12h00
15h00 Ă  16h30

Mardi :
9 h 00 Ă  12h00
13h30 Ă  16h30

Mercredi :
9 h 00 Ă  12h00

Jeudi :
9 h 00 Ă  12h00
13h30 Ă  16h30

Vendredi :
9 h 00 Ă  12h00
13h30 Ă  16h30
 

Les agents du CCAS vous accueillent à l’Hôtel de Ville de Terres-de-Caux, Place Gaston Sanson.

Exercice avec le SDIS

Dans le cadre des actions menées autour du « Bien Vieillir » et de la « Lutte contre l’isolement des personnes fragiles », le CCAS de Terres-de-Caux anime des ateliers gratuits à destination des Personnes Agées, sur inscription auprès à la mairie de Fauville en Caux, depuis le mois de janvier 201,  sur les salles communes des Résidences Autonomie.

Pour rappel, l’équipe d’animation du CCAS de Terres-de-Caux invite tous les habitants des Résidences Autonomie mais également tous les séniors du territoire à participer à ces après-midis récréatifs.

Ce mercredi 23 mai 2018 à 13h30, un atelier proposé et organisé en collaboration avec les personnels du Service de santé de secours médical (service du  SDIS, composé de médecins et d'infirmiers) et les formateurs du Centre de formation des sapeurs-pompiers, ainsi que le CCAS de Terres-de-Caux, a permis aux stagiaires infirmiers du Service départemental d'incendie et de secours de la Seine-Maritime, et au groupe de séniors présents à l’activité du CCAS de s’exercer sur une situation d’urgence.

C’est dans une atmosphère bienveillante que les séniors « fraichement » initiés aux « 1ers gestes qui sauvent », formation menée et animée par l’Association de Santé, Education et Prévention sur les Territoires (ASEPT-HN), ont pu commencer la prise en charge d’une victime fictive en arrêt cardio-respiratoire sous le regard des pompiers formateurs, attentifs aux 1ers soins divulgués.

Après un appel fictif aux services de secours (18), les séniors ont assisté à l’intervention des stagiaires infirmiers venus prodiguer les gestes de secours.

Pour les résidents : « cette sensibilisation grandeur nature a rassuré quant à la mise en pratique des gestes de 1ers secours »

Pour la Vice-Présidente « le CCAS est particulièrement attaché à ces ateliers de prévention ayant trait à la sécurité des seniors »

Cet après-midi s’est achevée par un temps d’échange entre séniors et stagiaires, puis des mises en situation avec l’utilisation du défibrillateur, le massage cardiaque ou encore la Position Latérale de Sécurité.