Le mot du président

C’est fort de son enracinement dans chacune des communes historiques que le Centre Communal de Terres-de-Caux s’est installée le 31 mars 2017 avec ses 8 membres élus et ses 8 représentants d’association œuvrant dans le social. La Commune Nouvelle de Terres-de-Caux dispose ainsi de son Etablissement en charge des affaires sociales sur son territoire en instituant le CCAS de Terres-de-Caux. Il est l’outil social de la Commune.

Nous organisons les actions du CCAS selon trois grands principes : le principe d’égalité des concitoyens, la cohérence avec les dispositifs de droit commun et la lutte contre la précarité.

INFORMATIONS PRATIQUES

Le CCAS de Terres-de-Caux est ouvert au public sur les horaires d’ouverture de la Mairie de la commune déléguée de Fauville-en-Caux :

Horaire d'ouverture

Lundi :
9 h 00 Ă  12h00
15h00 Ă  16h30

Mardi :
9 h 00 Ă  12h00
13h30 Ă  16h30

Mercredi :
9 h 00 Ă  12h00

Jeudi :
9 h 00 Ă  12h00
13h30 Ă  16h30

Vendredi :
9 h 00 Ă  12h00
13h30 Ă  16h30
 

Les agents du CCAS vous accueillent à l’Hôtel de Ville de Terres-de-Caux, Place Gaston Sanson.

Le 3ème prix attribué
Ă  la maison de retraite Bouic-Manoury

par la Fondation Médéric Alzheimer et la Fondation de France à la faveur d’un projet intergénérationnel, en partenariat avec la crèche du CCAS et son délégataire Babilou.

Ce lundi 22 janvier 2018, Jean-Marc VASSE, Mairie et Président du CCAS de Terres-de-Caux, et Sophie COUSIN, Vice-Présidente du CCAS de Terres-de-Caux, ont l’honneur de recevoir le 3 ème prix d’un montant de 4000 euros, décerné à l’EHPAD Bouic-Manoury, par la Fondation Médéric Alzheimer et la Fondation de France, en présence de Sylvie SCHRUB, Directrice de l’EHPAD, et de Véronique DELESTRE, Directrice Régionale du Groupe Babilou, représentant Edouard CARLE, Directeur du Groupe Babilou France.

Dans le cadre de la réponse à l’appel à projet lancé par la Fondation Médéric Alzheimer et la Fondation de France, la maison de retraite Bouic-Manoury, associée à la crèche du CCAS et son délégataire Babilou, ont porté le projet d’aménagement d’un espace de rencontres et de partage adapté. Celui permettra  l’accueil des enfants, des résidents, des familles ainsi que les habitants de la cité, grâce à un pôle d’activités commun. Ce projet émane de moments de partage et d’échanges intergénérationnels récurrents entre la crèche et la maison de retraite.

 

Cette initiative riche d’humanité permet à la jeune génération d’appréhender le handicap cognitif, dès le plus jeune âge. Certaines pathologies des personnes âgées vieillissantes sont parfois porteuses d’exclusion sociale. C’est en apportant des outils et en créant des lieux ouverts permettant de tisser à nouveau ou de renforcer le lien social, entre le public « famille », « petite enfance » et les personnes âgées, que nous sensibilisons la société vis-à-vis de personnes souffrant de ces pathologies cognitives, pour lutter contre la stigmatisation et l’isolement.

 

Le Centre Communal d’Action Sociale de Terres-de-Caux, a souhaité apporter son soutien plein et entier en faveur de ce projet de qualité. Ces deux entités, par le biais d’un travail commun de sensibilisation, ont réussi à répondre aux objectifs d’innovation sociale du « bien vieillir » et à apporter une première réponse sur l’évolution du regard de la société sur les personnes malades et/ou vieillissantes.